Added to basket
  1. Page d'accueil Brother
  2. À propos de nous
  3. Actualités
  4. 2021
  5. L’essor de la couture au Royaume-Uni

L’essor de la couture, ou comment de plus en plus d’hommes britanniques se sont mis à la couture pendant le confinement

Une nouvelle génération de couturiers a émergé pendant le confinement britannique. En effet, de plus en plus d’hommes ont découvert les bienfaits de la couture alors qu’ils étaient bloqués chez eux.



Nous avons mené une enquête (à l’aide de Google Surveys) et constaté qu’un Britannique sur cinq (21 %) s’est mis à la couture ou à la broderie pendant la pandémie de Covid 19 en 2020. Les hommes âgés de 25 à 34 ans sont plus nombreux (23 %) à avoir été touchés par le virus de la couture que les femmes de la même tranche d’âge (21 %).

La couture a plus intéressé les jeunes hommes que le fitness (20 %), le jardinage (13 %) ou même l’apprentissage d’une nouvelle langue (15 %).

Geoff Taylor, Directeur Général du bureau britannique de Brother Sewing Machines Europe, explique : « Pendant cette période compliquée, il semble que la couture ait été une échappatoire très prisée, y compris par les jeunes hommes. La couture et la broderie sont de formidables compétences à acquérir. Elles permettent de confectionner et reprendre/réparer des vêtements pendant la fermeture des magasins, et la concentration et le sentiment d’accomplissement que procure le fait d’apprendre/de créer quelque chose de nouveau sont également excellents pour la santé mentale ».

« Alors que la plupart des grands créateurs de mode au monde sont des hommes, la couture et la broderie sont souvent perçues par la société comme des activités typiquement féminines. Il est donc formidable de constater que les jeunes hommes sont plus nombreux que jamais à s’y intéresser. Chez Brother, nous pensons que la couture, la broderie, le quilting et les loisirs créatifs s’adressent à tout le monde, qui que vous soyez et où que vous soyez. »

Mais les jeunes hommes ne sont pas les seuls à avoir pris conscience des avantages de la couture, puisque près de la moitié (43 %) des femmes de plus de 63 ans ont déclaré s’être adonnées à ce passe-temps pendant le confinement. Et le Royaume-Uni n’est pas le seul pays où l’on constate cet intérêt pour la couture. Chez Brother, nous avons noté une très forte augmentation des ventes de machines à coudre dans tous les pays européens.

Geoff Taylor ajoute : « Qu’ils soient couturiers amateurs ou confirmés, ou encore passionnés, nous sommes ravis de voir que tant de personnes se découvrent une passion pour la couture. Nous ne sommes peut-être pas objectifs, mais nous pensons que c’est une activité que tout le monde devrait pratiquer ».
L’enquête Google Surveys, réalisée auprès de 2 000 personnes, a également révélé
que la situation géographique semble avoir eu un impact sur le choix du loisir, car la couture devient plus populaire au Pays de Galles qu’en Angleterre, en Irlande du Nord ou en Écosse. Un participant gallois sur quatre a déclaré s’être mis à la couture, contre un Britannique sur cinq dans le reste du Royaume-Uni.