Added to basket
  1. Page d'accueil
  2. Assistance
  3. Glossaire machine à coudre

Deux aiguilles sur une même tige permettent d'utiliser deux fils de couleurs différentes. Idéal pour les surpiqûres décoratives.

Utilisée pour les surjeteuses, l'alimentation différentielle contrôle le mouvement des griffes d'entraînement situées sous le pied de biche pour guider les tissus délicats sans les abîmer.

Pièce décorative que l'on fixe sur un tissu.

Nouer les fils de canette et de bobine ensemble pour empêcher que les coutures ne se défassent.

C'est réunir plusieurs pièces de tissu par un point de piqûre.

C'est effectuer au point de bâti (point dont la longueur est plus grande qu'un point de piqûre). Ce qui permet un premier assemblage de l'ouvrage permettant ainsi un essayage et d'éventuelles rectifications. Le bâti n'étant pas un point définitif, il se découd et s'enlève sans difficulté.

Bande qui est coupée en oblique (généralement à 45°) par rapport au droit-fil du tissu. Très utilisé pour décorer les bords de tissu. Border c'est l'action de poser un biais.

Bord d'une pièce de tissu qui risque de s'effilocher faute de lisière et qui n'a pas encore été surfilée.

Boutonnière en tissu bordée par un biais.

Le mode bras libre permet de coudre plus facilement des ouvrages tubulaires tels que les bas de pantalon, les manches… Dans la plupart des machines, il faut retirer le coffre d'accessoires pour disposer du bras libre.

Petite bobine de fil qui se place à l'intérieur d'un boîtier placé en dessous de la plaque à aiguille de la machine à coudre.

Ourlet creux et ouvert à chaque extrémité, assez large pour y passer un élastique, un ruban ou un cordon afin de resserrer un tissu autour de la taille, du poignet, des chevilles...

Couture qui permet de cacher les ressources de couture.

Instrument utilisé pour découdre facilement et rapidement.

Tissu léger qui sert à dissimuler les détails de confection (coutures, pinces, etc.) à l'intérieur d'un vêtement.

Ouverture d'un vêtement à laquelle on adapte des manches.

Instrument servant à découper des trous dans le tissu.

C'est donner de la rigidité à une pièce en la doublant avec une toile raide, une étoffe ou en fixant un morceau de toile thermocollante. Il peut assurer chaleur et isolation. Se pose avant la doublure.

C'est former des petits plis réguliers en passant un ou deux fils dans le tissu. En tirant sur ces fils cela va créer des fronces au tissu.

Cordonnet plat ou rond servant pour les bordures ou les brides.

Griffes entraînant le tissu dans la direction désirée, au fur et à mesure de la piqûre.

Bord qui évite au tissu de se déchirer. Elle peut être d'une matière ou d'une couleur différente.
Longueur de tissu nécessaire à la réalisation d'un projet.
Repli cousu au bord d'une étoffe.
Rabat intérieur dans le même tissu que le vêtement, qui double le bord de celui-ci. Il double le revers d'un col ou d'une patte de boutonnage.
Petit trou pratiqué dans du tissu, brodé au point de boutonnière.
Initiales brodées ou appliquées.
Bande de tissu placée en double épaisseur et sur laquelle sont brodées les brides ou les boutonnières.
Pli cousu sur l'envers du tissu et destiné à réduire l'ampleur d'une pièce tout en formant du volume.
Bande de tissu qui recouvre l'ouverture d'une poche de veste ou de pantalon (poche à rabat) ou d'une pochette. Il peut être cousu séparément ou fait d'un seul tenant.
Replier le tissu sur lui-même.
Piquer à petits points le long de la ligne de couture.
Repli du bord sur l'envers ou à l'intérieur du tissu, préparant un ourlet ou la pose d'une doublure.
Effectuer un point de surfil sur le bord des pièces de tissu pour éviter l'effilochage.
Couture faite à deux morceaux d'étoffe appliqués l'un sur l'autre, bord à bord.
Cette une grande table généralement en option qui vous permet de coudre à plat des grandes pièces de tissus. Très utiliser pour le Quilting.
Ensemble des fils passant transversalement pour former un tissu.
Point effectué à la machine à coudre. Il sert notamment de surfiler les bords du tissu.